Gouffre.

L’horizon plein de vapeur,
Disparaît.
Les voiles gonflent.
Les cordes craquent.
Naufrage.
Tempêtes.
Un mat sors encore de l’eau fumante.
Une voile sombre à la surface
Danse entre le ciel et l’abîme.
Il faudrait un miracle pour sauver le navire.
Sur la mer,
Silence.
On croirait que les dieux eux même,
Méditent la sentence.
 ©

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :